Rechercher
  • Katharina

Quelle différence entre reforester et restaurer les forêts ?

Dernière mise à jour : mai 17

Pour celles et ceux qui ont déjà découvert Foliumize, sa mission et ses partenaires, vous avez pu noter que nous utilisons souvent le terme de restauration de forêt et non de reforestation. Pourquoi ?


Pour reforester il faut... planter des arbres !

Pour restaurer des forêts, il faut... planter des arbres !


Malgré les apparences, il s'agit bien de deux approches différentes. En résumé, la reforestation est un des aspects de la restauration de forêt, mais l'inverse n'est pas vrai.


Je m'explique, planter un arbre, quel qu'il soit et où qu'il se trouve c'est de la reforestation. Donc dans la reforestation il est notamment possible de :

  • faire de la monoculture, c’est-à-dire ne planter qu'une seule espèce sur d'immenses surfaces ;

  • planter des arbres en collaboration avec des acteurs de la sylviculture industrielle et intensive (c’est-à-dire que ces acteurs finiront tôt ou tard par abattre l'arbre en question pour en vendre le bois) ;

  • utiliser des pesticides ;

  • mettre en terre des arbres ayant pour vocation de produire des fruits (une fois de plus souvent de façon intensive, en monoculture et avec usage de pesticides) ;

  • mettre en terre des arbres ayant pour vocation de produire des fruits (une fois de plus souvent de façon intensive, en monoculture et avec usage de pesticides);

  • .....


Mais pour faire de la restauration de forêt, il faut :

- soit préserver une forêt (la plus naturelle et la moins touchée par l'homme possible):

  • par exemple en achetant le foncier pour éviter l'abattage d'arbres par des sociétés de sylviculture industrielle ;

  • ou en transformant, avec l'aide des États ou collectivités des zones boisées en parcs naturels protégés.

- soit planter un arbre en respectant de nombreux critères :

  • s'assurer de mettre en terre une espèce indigène, c’est-à-dire une espèce locale, qui contribuera à l'écosystème global en fournissant de la nourriture et des habitats à la flore, en ne proliférant pas hors de tout contrôle, en n'étouffant pas d'autres espèces, en n'utilisant pas excessivement des ressources présentes dans les sols (nutriments mais aussi eau) ;

  • planter une large variété d'espèces indigènes sur une surface donnée, afin de reproduire au plus proche les conditions réelles d'une forêt naturelle

  • limiter l'utilisation de machineries lourdes qui tassent les sols et empêchent la bonne infiltration de l'eau ;

  • interdire l'usage de pesticide ;

  • ne pas planter ces arbres avec pour objectif de les abattre et d'en tirer un profit financier.

Foliumize s'engage exclusivement aux côtés de partenaires adoptant une approche de restauration des forêts.

Ainsi nous nous engageons à :

  • restaurer également les sols et les écosystèmes ;

  • ne pas vous demander de contribuer financièrement pour planter un arbre qui l'aurait été de toute façon (par des acteurs de la sylviculture industrielle et intensive dont c'est tout de même le métier) ;

  • ne pas vous vendre n'importe quel arbre sous prétexte que "si c'est vert, c'est bon pour la planète".

Au-delà des aspects écologiques, Foliumize s'engage également sur le volet social. En effet, les partenaires de Foliumize forment et embauchent les communautés locales afin de s'assurer de la continuité des efforts !


Pour en savoir plus sur nos critères de sélection des partenaires.

Pour découvrir nos projets de restauration et de sanctuarisation de forêt.

Pour tout simplement nous découvrir.