Rechercher
  • Katharina & Romain

7 raisons de lier l'art à la protection de l'environnement et de la biodiversité


1. La nature nous inspire, inspirons-nous-en !


Chez Foliumize, nous croyons en la puissance du message artistique. Quoi de plus authentique et inspirant que le témoignage d'artistes pour qui la nature est essentielle dans le processus créatif.


À travers leurs œuvres, ils transmettent leur connexion, leur émerveillement face à la faune, la flore, les paysages, qui les touchent et les émeuvent. Les artistes partenaires de Foliumize se nourrissent de la nature à la fois spirituellement et créativement.



Peintre dans la forêt

Cette relation privilégiée à la nature nous appartient à tous, mais s'étiole progressivement. Beaucoup ont perdus le goût des longues promenades en forêt, du plaisir d'observer un pic-vert s'acharner sur un arbre, de la joie furtive lorsqu'on aperçoit un chevreuil au détour d'un chemin.


L'art peut nous permettre de déclencher l'étincelle qui nous poussera à retrouver ce lien, nous motivera à partager la beauté de la nature afin d'inspirer le plus grand nombre.



2. L'art est perçu comme positif


L'art bénéficie majoritairement d'une adhésion populaire, d'un capital sympathie propice à passer des messages autrement perçus comme négatifs. Certes, chacun est réceptif à une forme d'art différente, pour certains le cinéma sera incontournable lorsque d'autre seront sensibles à la littérature et d'autres encore à la musique ou à la photographie.


Mais personne souhaiterait vivre dans un monde dépourvu d'absolument toute forme d'art quelle quel soit.


Foliumize utilise des œuvres pour transmettre l'émerveillement provoqué par la nature et sa biodiversité. Ainsi, nous misons sur les émotions positives pour inciter à l'action face aux enjeux environnementaux, plutôt que sur les messages alarmistes et culpabilisants habituellement utilisés.



3. L'art est un excellent sujet de discussion, de partage et de diffusion


Qui n'a jamais été questionné sur l'origine d'une œuvre exposée chez soi ?


C'est en racontant l'histoire derrière ce tableau, cette reproduction ou cette affiche que nous pouvons faire passer un message positif et différenciant.


Confier que cette œuvre a aidé à la réalisation de projets environnementaux, qu'elle représente une espèce animale disparue ou en voie de disparation... suscite à coup sûr l'échange, le débat d'idées et la prise de conscience.

 

« L'art permet d'illustrer et de ressentir ce qu'ensemble nous souhaitons préserver : la nature dans sa (bio)diversité. »

 

4. L'art permet de parler au cœur


La puissance du message artistique réside dans son aptitude à générer des émotions fortes chez le spectateur.




Ainsi, en mettant en avant cette œuvre qui rend hommage aux pangolins, Foliumize et l'artiste Chris Auret ont voulu rappeler qu'au-delà de la mauvaise presse des pangolins en ces temps d'épidémie de COVID-19, ils sont des animaux menacés, victimes de l'activité humaine.






5. L'Art est un produit dont la consommation peut facilement être rendue éco-responsable


  • Par opposition aux nombreux T-Shirt et bracelet, en vente pour une bonne cause, mais qui somme toute souvent acheté, utilisé puis jeté, l'achat d'une œuvre est un acte réfléchi. La majorité des clients de Foliumize achète une seule œuvre qu'ils garderont longtemps. L'art s'oppose ainsi à la fast fashion et aux achats compulsifs.


Fast-Fashion, noyé sous les vêtements

  • Chez Foliumize, nous vendons des reproductions d'art, car c'est un bien éco-conçu : (1) le papier et les toiles sont certifiés FSC ; (2) l'encre ne contient aucun solvant chimique et (3) la reproduction est imprimée localement, au plus proche du consommateur (pour limiter la pollution et les nuisances liées aux transports).


6. Sélectionner des artistes engagés pour augmenter l'impact du message




Associer des artistes engagés à une démarche de sensibilisation à des enjeux environnementaux permet de gagner en authenticité et en visibilité via leurs œuvres.


Par exemple, Chris Auret, un talentueux artiste sud-africain rend ici hommage à la diversité de la faune et de la flore de son pays, grâce à son style qui retranscrit l'énergie de ce magnifique pays.






7. L’art suscite la peur de perdre le vivant


Prendre conscience que le sujet dépeint par un tableau ou une photographie sublimant le vivant pourrait venir à disparaitre ou à déjà disparu vaut de longs discours.

Sauver la biodiversité, les gorilles

Dans notre quotidien, nous faisons l'expérience de l'anglicisme FOMO ("fear of missing out"), littéralement « la peur de rater quelque chose ». Cette anxiété liée à la peur de rater une nouvelle ou un événement, peut par analogie être appliquée à la perte de la biodiversité.


Ne ressentirions-nous pas un manque si au cours de nos vies, de nos promenades, de notre chemin vers notre lieu de travail nous rencontrions bien moins (voire plus du tout) d'oiseaux, de plantes ou d'arbres... Nous les prenons bien souvent pour acquis. Notre chemin, aurait-il été le même si nous n'avions pas rencontré ces autres êtres vivants ? Que se passerait-il s'ils venaient à manquer ?


De cette peur du manque nait la volonté de préservation.

 

Pour toutes ces raisons, Foliumize a fait le choix de s'associer à des artistes engagés !

 

« La force du message artistique : transmettre une émotion qui permet une prise de conscience individuelle et collective sur les enjeux environnementaux et sur la perte de biodiversité. »

 

Découvrir les œuvres qui financent la restauration d'une forêt naturelle & indigène !

Foliumize : Re-enchant your world & the planet